Réussir l’aménagement d’une cuisine pratique, fonctionnelle

cuisine fonctionnelle

La cuisine compte aussi parmi les espaces à vivre du foyer. La maitresse de maison y passe une partie de sa vie quand elle est à la maison. Pour se faciliter la tâche, il faut prévoir un agencement qui limite au maximum les pertes de temps en déplacements.

Comment agencer une cuisine de façon optimale ?

Pour une petite cuisine, un agencement en L est le plus adapté. Il ne mobilise que deux pans de mur. Pour une cuisine un peu plus large, opter pour un agencement en U. Ici ce sont trois pans de murs qui vont délimiter la cuisine.

Les activités de la maitresse des lieux s’organisent en trois pôles principaux : lavage d’abord, préparation et cuisson ensuite, et enfin rangements.

Ceci dit, la prochaine étape consiste à dessiner ou définir le triangle d’activité. Les sommets de ce triangle correspondent aux trois pôles d’activités cités plus haut. Idéalement cela doit former un triangle pour avoir une même distance à parcourir d’un point à un autre.

Pour ce qui est du plan de travail, le conseil c’est de l’avoir entre l’évier et les plaques de cuisson. Après lavage des ingrédients pour le repas du soir, petit déplacement vers le plan de travail pour la préparation. La suite du voyage c’est les plaques de cuisson.

Choix du matériau et de l’éclairage

Propreté est un maitre mot pour la cuisine. Le choix des matériaux doit se porter sur ceux qui se lavent facilement.

Pour l‘éclairage, il doit être plus que suffisant. En plus d’un éclairage central global, prévoir également un éclairage au niveau de chaque point du triangle d’activité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *