Incursion dans les spécialités culinaires du Sri Lanka

hopper

Impossible de faire un survol rapide de la gastronomie du Sri Lanka tant les spécialités sont nombreuses. Partir à la découverte de cette gastronomie c’est satisfaire tous les goûts et toutes les recherches d’exotisme culinaire. Le dépaysement est garanti.

A la découverte de la gastronomie sri lankaise

Pour commencer, qu’est-ce qui est servi au petit déjeuner ? Le choix est large. Juste un exemple : les hopper ou appa. C’est une sorte de galettes faites avec de la farine de riz. Croustillante au bord mais moelleuse à souhait au centre. Un œuf sur plat peut l’agrémenter. Sinon du piment ou du sucre.

Autre spécialité est l’omelette accordée à la sauce sri lankaise. Elle est préparée avec des oignons, du poivron et les incontournables épices.

La cuisine sri lankaise semble devoir faire une impasse aux entrées. De suite c’est le plat de résistance qui est attaquée de façon directe.

Pour le déjeuner, la spécialité phare du Sri Lanka c’est le « rice and curry », pratiquement élevé au rang de plat national. En traduction large c’est du riz au curry. Sauf qu’ici le curry est un assortiment de différentes épices souvent très fortes et relevées.

Desserts et boissons du Sri Lanka

Pour les desserts, privilégier les fruits dont le pays regorge. Il y en a qui sont communs et d’autres plus exotiques. Parmi ces derniers le mangoustan et ces petites bananes rouges. Elles ont la particularité d’avoir un goût légèrement acidulé.

Comme les fruits ne manquent pas, boire du jus fraichement mixé est un délice. A gouter les jus d’ananas, d’avocat ou de fruits de la passion. Le jus de coco est des plus désaltérants. Côté alcoolisé, l’arrack. A boire plus qu’avec modération.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *